La fin approche

Quand la fin approche, la nostalgie nourrit le romancier. Les dernières ligne de Cent soixante-dix en témoignent.

Illustration : Anton Skripal – Tous droits réservés

Lire les articles précédents :
Littérature et gastronomie (1)

Si vous manquez d'inspiration (et même si vous n'y mangerez pas forcément le veau Orloff de Cent soixante-dix), une bonne...

Fermer