Littérature et gastronomie (3)

Un extrait de « Selflessness » où il est question d’un tartare de bulots.
La littérature est délicieuse lorsqu’elle rencontre la gastronomie.
À Paris, il existe un endroit féerique pour déguster les fruits de mer dans un décor Art Nouveau d’Édouard-Jean Niermans :
la brasserie Mollard

Kaliopa et Daniel-Alexandre Bez, 2018
Tous droits réservés

Lire les articles précédents :
Selflessness – La Ville (2)

Les fêtes sont débridées, les gueules de bois sont sans fin. La Ville est repue des vies qu'elle a pompées....

Fermer